PORTFOLIO
ANTOINE VAN LOOCKE
INSIGHT -  BELGIAN ARTISTS AT HOMO FABER

 

 

En 2019, BeCraft a rejoint le Conseil Culturel de la Michelangelo Foundation. En tant que membre pour une durée de trois ans, l’association travaille activement à l’identification et à la recommandation des maîtres artisans contemporains de Belgique pour la fondation. La Michelangelo Foundation et BeCraft partagent bon nombre d’objectifs dont les plus fondamentaux : celui de la pérennisation des savoir- faire par la transmission des connaissances et la sensibilisation du public à la réalité des arts appliqués contemporains.

Après ce considérable défi pour les artistes et les institutions qu’a constitué la période de confinement due au Covid-19, l’occasion de proposer une exposition à retentissement international en réouverture semble être opportune. Ce sont douze artistes, premiers représentants belges d’Homo Faber que BeCraft met ici à l’honneur. Chacun offre un éclairage particulier sur la maîtrise technique de domaines spécifiques liés aux arts appliqués.

La collaboration avec la Michelangelo Foundation autour de cette exposition ouvre des perspectives prometteuses en termes de pérennisation des arts appliqués contemporains. Elle offre au public la possibilité de découvrir un aperçu significatif de la qualité des métiers d’arts contemporains en Belgique mais aussi, aux artistes de prendre connaissance du Master’s Touch Evaluation Tool, l’outil de sélection de la Michelangelo Foundation leur permettant d’être promus à l’international à travers leurs projets.

 

BeCraft

BeCraft est une association professionnelle valorisant les métiers d’arts appliqués des régions de Wallonie et de Bruxelles. Céramique, verre, bijou, papier, textile, design d’objet sont, entre autres, les domaines créatifs dans lesquels s’inscrivent les artistes qui y sont soutenus et promus. BeCraft travaille en relation avec le WCC Europe, au sein de la structure mondiale du World Crafts Council (Conseil Mondial des Métiers d’Art).

Quatre objectifs principaux motivent les actions de l’association : le soutien et la promotion en Belgique et à l’étranger de ses artistes membres ; l’information et la formation du public et des professionnels du milieu.

La galerie de BeCraft est une vitrine pour les dernières créations, toujours plus innovantes et audacieuses de ses artistes membres. Elle porte également une attention particulière aux créateurs de demain à travers le concours Tremplin, destiné aux étudiants fraîchement diplômés des Écoles d’Art de Wallonie et de Bruxelles.

Nombre d’expositions internationales, en collaboration avec d’autres institutions, sont organisées en ses lieux puis exportées à l’Étranger. C’est en offrant au public comme aux artistes la possibilité de contempler les œuvres de créateurs de tous pays que BeCraft contribue à favoriser le dialogue, la stimulation et l’émulation des arts appliqués.

Sa participation aux expositions et salons internationaux confirme également cet objectif en valorisant les échanges artistiques entre la création belge et étrangère tout en permettant à ses artistes membres de jouir d’une certaine reconnaissance à travers l’Europe.

www.becraft.org

 

Michelangelo Foundation

La Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship est une organisation internationale à but non lucratif, basée à Genève en Suisse. Elle a pour mission de rendre hommage et de préserver l’artisanat d’art dans le monde, tout en œuvrant à renforcer ses liens avec l’univers du design contemporain. Ancrée dans une tradition de culture et d’excellence, consciente des réalités et des défis de l’économie mondiale actuelle, la fondation soutient les hommes et les femmes qui consacrent leur vie à devenir maîtres artisans et œuvre en faveur d’un nouveau mouvement culturel autour des valeurs essentielles à leur travail. La fondation a choisi l’Europe comme point de départ pour ses activités, reconnaissant ainsi l’importance cruciale de l’artisanat d’art pour le tissu économique et culturel de cette région depuis des siècles, à la fois héritage d’une valeur incontestée et avantage dans un contexte de concurrence internationale.

Homo Faber: Crafting a more human future est la première exposition culturelle d’envergure de la fondation consacrée au meilleur de l’artisanat européen qui a accueilli 62.500 amateurs d’art lors de son édition inaugurale à Venise en 2018. La fondation lancera prochainement un guide consultable en ligne qui présentera des artisans, des galeries, des musées, des ateliers, des manufactures et des expériences liées au monde de l’artisanat d’art à travers l’Europe. Il s’agit du projet numérique signature de la fondation. Le portail connectera les amateurs d’art, les collectionneurs, les clients, les galeries, les voyageurs et les designers avec l’excellence artisanale du continent.

 

www.michelangelofoundation.org

 

The Master’s Touch Evaluation Tool

Un outil pour évaluer les compétences

Les artisans mis en lumière par la Michelangelo Foundation ont tous ceci en commun : ils représentent l’excellence dans leur domaine. L’outil d’évaluation a été développé par la Michelangelo Foundation dans le but de permettre aux membres de son réseau de proposer des artisans et aux artisans de s’auto- évaluer selon les 11 critères d’excellence, définis par The Master’s Touch, un ouvrage rédigé par Alberto Cavalli avec l’aide des chercheurs Giuditta Comerci et Giovanna Marchello. À l’issue d’une recherche et d’une analyse systématiques de la terminologie pertinente, de la législation, du discours public et après des entretiens approfondis conduits avec des maîtres artisans, les auteurs ont déterminé 11 critères d’excellence précis permettant d’établir les fondements d’un langage commun pour décrire le travail des artisans d’exception. Sur la base d’un questionnaire détaillé, l’outil d’évaluation permet d’évaluer dans quelle mesure un artisan remplit les 11 critères requis afin d’être éligible au sein de la communauté de la fondation. L’outil offre ainsi un profilage unique identifiant clairement les domaines d’expertise et de compétence tout en mettant en lumière les développements et améliorations possibles.

Les 11 critères : authenticité, compétence, créativité, innovation, interprétation, originalité, savoir-faire, talent, territoire, tradition, formation.

 

https://evaluation-tool.michelangelofoundation.org

 

Antoine Van Loocke

Fasciné par les couteaux dès son plus jeune âge, Antoine Van Loocke a appris l’art de la coutellerie de manière autodidacte. Avec une enclume de fortune réalisée à partir d’un morceau de rail de train, un marteau trouvé dans un conteneur de déchèterie et un four à bois, il façonne ses premiers couteaux, achetés plus tard, contre toute attente, par le gérant d’une coutellerie en Bretagne. Après plus de quinze années de recherche et d’expérimentation, il développe lui-même des matériaux composites et élabore de nouvelles technologies grâce aux enseignements délivrés par le Dr. Ignace Verpoest de la KU Leuven.

Antoine Van Loocke travaille dans un modeste atelier à l’arrière de son jardin. Il crée ses ustensiles
en utilisant des méthodes traditionnelles de production à petite échelle et répond à de nombreuses commandes privées.
Ses créations font aujourd’hui partie de la collection du Design Museum de Gand. Elles rejoignent également les cuisines des restaurants étoilés Hof van Cleve, Chambre Séparée, David Toutain et Bon-bon avec lesquels il partage son intérêt pour le terroir.

L’artiste réalise ses couteaux à partir de déchets locaux et durables. Les anciennes lames sont réusinées puis serties d’une bague marquée par son sceau. Le bois putrescent, le corail, l’ambre, les pattes d’oiseau ou les griffes sont autant de matériaux qu’Antoine Van Loocke utilise et fixe à la résine époxy pour réaliser ses manches de couteaux alliant tradition et modernité. Le caractère imparfait des réalisations, induit par la nature même des matériaux, constitue une valeur ajoutée non négligeable au travail de l’artiste.